07/03/2066 : Un tsunami provoqué par la chute d’un astéroïde exploité en orbite terrestre

Thomas Michaud Commentaires fermés sur 07/03/2066 : Un tsunami provoqué par la chute d’un astéroïde exploité en orbite terrestre
07/03/2066 : Un tsunami provoqué par la chute d’un astéroïde exploité en orbite terrestre

This post has already been read 1201 times!

Si l’exploitation des minerais de certains astéroïdes est expérimentée depuis les années 2040, il faut aujourd’hui déplorer un accident dramatique qui pourrait remettre en question les méthodes d’extraction actuellement utilisées. L’exploitation d’un astéroïde riche en fer avait lieu depuis quelques semaines en orbite terrestre. Il avait été transporté et placé autour de la Terre où une usine orbitale devait permettre d’exploiter des millions de tonnes de fer, et surtout d’expérimenter des protocoles dans le but de systématiser à moyen terme l’exploitation des métaux extraterrestres en orbite terrestre. Les milliardaires de l’économie des TIC, très prospère au début du siècle, ont investi massivement dans cette course aux minerais spatiaux. Si l’extraction a eu lieu initialement dans la ceinture d’astéroïdes, puis sur Mars et sur la Lune, l’ambition d’exploiter ces astres en orbite martienne s’annonçait comme une approche très rentable pour ces investisseurs, qui avaient déjà multiplié par cent leurs fortunes pourtant déjà considérables.

Mais ces derniers pourraient être ruinés par la tragédie qui a touché le monde ces derniers jours. Un astéroïde était en effet exploité dans une station orbitale terrestre, quand un problème technique a provoqué sa chute dans l’atmosphère. Il s’est heureusement écrasé dans l’océan pacifique, et non sur une zone habitée, provoquant toutefois un tsunami qui toucha les côtes américaines, provoquant des destructions considérables et la mort de plusieurs centaines de milliers de personnes. Les responsables du projet pourraient devoir verser une grande partie de leurs fortunes pour indemniser les victimes de ce terrible évènement.

Cette tragédie condamne-t-elle l’exploitation des astéroïdes en orbite terrestre ? Il semble que la réponse soit affirmative. De nombreux décideurs s’opposaient depuis plusieurs années à cette pratique qu’ils jugeaient dangereuse et mal encadrée. Selon eux, laisser ce business à des intérêts privés n’était pas sage. En effet, la course au profit pouvait pousser les investisseurs à écarter certaines problématiques relatives à la sécurité de l’exploitation. Des incidents similaires avaient déjà eu lieu sur la planète Mars dans les années 2040, mais n’avaient fait aucune victime, l’extraction étant essentiellement assurée par des robots, et la colonie humaine présente sur la planète résidant à plusieurs milliers de kilomètres de l’impact d’un petit astéroïde qui avait échappé à l’usine orbitale chargée de son exploitation. Les acteurs les plus influents de la planète se sont réunis à l’ONU pour encadrer davantage l’exploitation des minerais spatiaux. Le retour des Etats pourrait bien être la conséquence de cette catastrophe. La course aux métaux fut en effet rapidement privatisée en raison de l’endettement des Etats. Mais ces derniers pourraient redevenir les acteurs centraux de l’économie spatiale.

Rappelons que de gigantesques structures ont été créées dans le système solaire grâce à l’exploitation des astéroïdes. Une civilisation spatiale réalisée par des acteurs privés couronnait la philosophie libérale. Une question apparaît désormais : Une exploitation publique de l’espace assurera-t-elle une meilleure sécurité et évitera-t-elle les accidents et les catastrophes ? Faut-il limiter ou inciter cette ambition d’une expansion cosmique de l’Humanité ? Il est probable que les américains choisissent de continuer l’exploitation des astéroïdes dans le futur, même si une interdiction des usines en orbite terrestre est probable. Les grandes villes côtières de l’Amérique du Nord seront probablement reconstruites dans les prochaines années. Une nouvelle ère de l’expansion cosmique de l’Humanité s’annonce, avec davantage de régulation, et de contrôle des Etats, qui profiteront certainement de cet évènement pour revenir sur le devant de la scène et renflouer leurs caisses en s’impliquant davantage dans l’exploitation des minerais des astéroïdes.

 

Comments are closed.