20/04/67 : Manifestants pour autrui

Patrick Delcourt 0
20/04/67 : Manifestants pour autrui

This post has already been read 100 times!

Les manifestations contre la réforme des lois familiales, dite de la “famille étendue”, se poursuivent depuis quelques mois, mais dimanche dernier nous avons assisté à une vraie nouveauté. En effet pour la première fois un nouveau type de manifestants s’est mêlé au cortège, mais ceux-la ne défilaient pas pour défendre leurs idées, mais celles de quelqu’un autre, on les appelle les “manifestants pour autrui”. Ces personnes ont été recrutées afin de défiler en lieu et place de militants qui ne peuvent ou ne veulent se déplacer et participer physiquement à la manifestation.

D’ailleurs au delà de la traditionnelle bataille de chiffre organisateurs et ministères sont aisément tombés d’accord sur le chiffre de 69 437 manifestants par procurations numériques, et 1842 robots que la préfecture refuse d’ailleurs de comptabiliser comme des personnes quoiqu’ils représentent des militants par procuration.

Jusqu’à présent les service de délégation de personnes ont toujours plutôt bien fonctionné pour des demandes ponctuelles et individuelles (représentation lors d’événements privés ou professionnels, démarches administratives…) ; mais c’est la première fois que ce système est appliqué à grande échelle pour une manifestation. La raison de cet engouement tient peut être, comme le note  Etienne Ghost-Dufour, directeur de ReplaceMe; à ce que “le public de cette manifestation est atypique, et comprend plus de personnes ayant à la fois les moyens de s’offrir nos services et peu l’habitude de battre les pavés, que lors d’autres manifestations”.

Les commanditaires ont pu choisir d’être présents sur la manifestation au travers d’un robot ou d’un « manifestant pour autrui ». En fonction des options choisies, ils ont pu entonner les slogans ou porter des banderoles à message variables ou autre tee-shirt.

Mais au delà de ces choix habituels, certains ont été équipés de systèmes permettant de se suivre pas à pas la manifestation. On retrouve pêle-mêle  gps pour suivre l’avancée du cortège sur une carte, caméras à 360° pour s’immerger dans le cortège, système ce micro pour communiquer…

Ainsi sans se rendre directement dans la manifestation on peut désormais protester et y participer à l’intérieur même du cortège, depuis son canapé. Il y a fort à parier que d’ici peu s’adjoindront des services de livraisons de sandwich merguez à domicile pour être totalement dans l’ambiance depuis chez soi !

Au final, bien que cette méthode interroge quant à la motivation des commanditaires, ou leur implication, il semble que cette pratique tend à se développer et que nous allons voir un nouveau genre de manifestations de plus en plus professionnalisée.

Il reste une question qui n’est pas tranchée, à savoir dans le cas de débordement ou d’incident, qui est responsable.

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.