27/07/2065 : le tourisme au risque des voitures non autonomes

Olivier Parent Commentaires fermés sur 27/07/2065 : le tourisme au risque des voitures non autonomes
27/07/2065 : le tourisme au risque des voitures non autonomes

This post has already been read 3408 times!

En France, en Europe, en Chine ou aux États Unis, où que vous alliez, conduire une voiture ne présente aucune difficulté. Les véhicules autonomes ont pris possession des routes et ces dernières n’ont jamais été aussi sûres. Des mauvaises langues disent même que, finalement, le maillon faible de la sécurité routière, c’était l’élément organique, l’être humain !

Mais, quittez nos contrées policées, sortez des sentiers battus, rendez-vous dans les derniers endroits sauvages de la planète… Et là, se présentent des situations qui font appel à des savoir-faire que beaucoup de nos concitoyens n’ont pas utilisés depuis des années : vous n’aurez à votre disposition qu’une voiture à l’autonomie réduite voire absente… Votre voiture n’aura même pas de boîte automatique mais une simple boîte manuelle ! Un cauchemar pour certains, l’aventure pour d’autres et un interdit absolu pour les jeunes générations qui n’ont jamais connu que la conduite assistée par une intelligence artificielle embarquée…

« Donnez-nous en décennie, et cette situation ne se présentera plus, sur l’ensemble de la planète » affirme le porte-parole de la fédération internationale des loueurs de voitures. Pour les pays qui sont « condamnés à imposer ces conditions de circulation aux touristes de la planète“, c’est bien la preuve que les bienfaits de la civilisation moderne tardent à être partagée par le plus grand nombre. Et si la mise en danger des touristes par la conduite automobile non assistée heurtent l’opinion publique internationale, ce sont avant tout les habitants de ces contrées qui sont les premières victimes de la situation avec des taux d’accidents que les pays d’origines des touristes n’ont pas connus depuis près d’un demi-siècle.

De notre “côté“ de la planète, cette mise en évidence de risques que l’on croyait définitivement éradiqués révèle surtout notre dépendance toujours plus grande à l’égard de la technologie… Nos Smartphones sont devenus des assistants mémoriels, nos voitures des assistants de mobilité… Quelle prochaine capacité allons-nous déléguer à la technologie ? Faut-il remettre une épreuve pratique de conduite non assistée à l’examen du permis de conduire ? Ou faut-il se fier à l’avis des professionnels du tourisme qui ne voient dans l’inconfort de cette situation qu’un effet temporaire lié à une période de transition ?

© Olivier Parent

Comments are closed.