Idées : Pour parler des Transhumanistes sans les citer…

Olivier Parent 1
Idées : Pour parler des Transhumanistes sans les citer…

This post has already been read 1636 times!

Depuis l’aube de l’humanité, on n’a pas fait mieux que le corps pour porter la conscience humaine… Et pourtant, en termes de marketing, ce même corps est un non-sens : c’est un même produit qui se perpétue de génération en génération, sans qu’on puisse rien y changer, ni améliorer, ni vendre. Quelle révolution ce serait que de faire de ce corps un objet dont on puisse faire la publicité !

Si choquante que puisse être une telle proposition, c’est pourtant ce qui se prépare pour l’avenir de l’homme : une série d’évolution technologiques qui vont changer le rapport que l’être humain entretient avec son propre corps. Des évolutions qui vont subrepticement faire apparaître le corps de l’homme comme un simple objet, avec tout ce que cela implique.

On pourrait, dès aujourd’hui, citer des évolutions éthiques qui vont dans le sens de la désacralisation du corps de l’homme : c’est le cas des enfants-médicaments, enfants conçus pour être génétiquement compatibles avec un grand frère ou une grande sœur malade. Ces enfants-médicaments fourniront un greffon qui sauvera leur aîné. Merveille de la médecine, ou banque d’organe à disposition ? Le corps du petit donneur n’est-il pas, d’ors et déjà, ramené à l’état d’objet ?

Ainsi, les révolutions du corps qui se préparent dans les prochaines décennies, sachant qu’elles découleront toutes de la prochaine grande révolution technologique, vraisemblablement, les nanotechnologies, sont de quatre ordres avec, tout d’abord, le génie génétique qui s’attache à la mécanique-même de la vie et avec tout ce que le terme de mécanique permet comme évocation de réglages, améliorations, changement de pièce…

Intimement liée au génie génétique, il y aura aussi une révolution dans le domaine de la biomécanique, cette maîtrise de la prothèse dans ce que cette notion peut avoir de plus large.

Viennent en suite deux champs de révolution, extérieurs au corps de l’homme, mais qui le touche dans son être, son essence même : Il y aura, d’une part, les révolutions liées à l’émergence de l’intelligence artificielle intégrée (non apparente mais omniprésente dans la maison, la ville ou les transports…) et, d’autre part, celle provoquée par l’application de l’IA dans la robotique anthropomorphe, nouvelle altérité qui appelle l’homme à s’interroger sur le sens même de son humanité.

Dernière révolution du corps de l’homme : son corps virtuel qui vivra dans le réseau global, qu’il soit Internet ou toute évolution du Web mondial, virtualisation assistée par l’Intelligence artificielle. Virtualisation au risque de la réalité !

Les champs de révolution du corps de l’homme sont encore plus vaste avec des domaines plus ou moins restrictifs… d’autres évoquant des aventures humaines à accomplir. C’est ce en quoi l’avenir est passionnant à vivre !

 

Ecouter : http://www.franceinter.fr/emission-secrets-d-info-les-transhumanistes-arrivent-en-france

One Comment »

  1. zelectron1 31 octobre 2015 at 11 h 43 min -

    PLUTÔT ROBOT QUE MORT !