Réinventer l’informatique : Au-delà des architectures Von Neumann | Conférence

Olivier Parent Commentaires fermés sur Réinventer l’informatique : Au-delà des architectures Von Neumann | Conférence
Réinventer l’informatique : Au-delà des architectures Von Neumann | Conférence

This post has already been read 231 times!

L’association ARISTOTE vous invite à assister à son prochain séminaire :

Réinventer l’informatique : Au-delà des architectures Von Neumann

organisé par Christophe Calvin (CEA) – Christophe Denis (EdF) et David Menga (EdF)  Jeudi 06 décembre 2018 de 8h45 à 18h00

 au Grand Auditorium AZUR – EDF-Lab Paris-Saclay, 7 Boulevard Gaspard Monge 91120 PALAISEAU

Ce séminaire est ouvert à tous :

– gratuit pour les membres d’ARISTOTE

– non membres : participation de 60 €

Inscrivez-vous ICI !

Association ARISTOTE
École Polytechnique
F – 91128 Palaiseau Cedex
T. +33 (0)1 69 33 99 66

www.association-aristote.fr

Facebook

Twitter

LinkedIn

Coordination scientifique :

Christophe Calvin (CEA)
Christophe Denis (EdF)
David Menga (EdF)

Contexte : 

L’informatique moderne s’est construite autour du modèle imaginé par le mathématicien John Von Neumann, qui sépare le stockage des données et des instructions dans une mémoire de leur traitement au sein d’une unité de calcul. La mémoire se divise entre mémoire volatile (instructions et données en cours d’utilisation) et mémoire permanente (instructions et données de base de la machine). Et nous ne parlons pas des multiples niveaux mémoires censés accélérer le transfert des données et instructions vers l’unité de calcul.

Ce modèle de plus en plus complexe atteint ses limites avec l’explosion du Big Data et de l’IA qui nécessitent le transfert et traitement de grosses masses de données.

Parallèlement, la puissance des traitements atteint également ses limites. La fréquence des processeurs doit rester limitée afin de ne pas dépenser trop d’énergie. Le nombre de composants sur une puce et la finesse de gravure des processeurs tendent vers des contraintes de la physique. Le recours à un parallélisme massif et à d’autres architectures de communication entre les processeurs est nécessaire pour arriver à une enveloppe d’environ 20 MW pour un Exaflop.

L’informatique rentre dans une ère post loi de Moore et très certainement post architecture de Von Neumman.

La matinée du séminaire sera consacrée à l’examen des alternatives proposée à l’architecture Von Neumann comme le passage à la 3ième dimension, les architectures neuromorphiques ou la rupture quantique.

L’après-midi, nous montrerons les avancées de l’industrie sur ces domaines et aborderons le problème de la programmation de ces nouveaux systèmes.

Au final, une nouvelle informatique se précise, avec de nouveaux langages et une nouvelle façon d’aborder les problèmes de notre monde sous forme de code.

Il s’agit bien d’inventer l’informatique du 21ième siècle.

Comments are closed.