14/09/2059 : Préceptes spatiaux

Olivier Parent Commentaires fermés sur 14/09/2059 : Préceptes spatiaux

This post has already been read 1452 times!

2007-10-06T150456Z_01_NOOTR_RTRIDSP_2_OFROE-MALAISIE-ESPACE-ISLAM-20071006Comment respecter le Ramadan quand le lieu dans lequel on se trouve voit se lever le Soleil et le Lune 10 à 12 fois par jour… Voire, à l’inverse, un lieu pour lequel ces deux corps célestes ne couchent jamais ou sont invisibles, ou bien un lieu autre qui rend la Lune toujours invisible et visible en même temps ?

Ces trois possibilités de localisation sont bien évidemment « hors-terre ». Ce sont les nombreuses stations orbitales, les stations Lagrange ou les bases lunaires… Les stations et bases martiennes sont encore une autre possibilité qui impose d’autre contraintes au voyageur spatiale musulman. Car, petit rappel, les dates de début et de fin de la période du Ramadan dépendent à la fois du calendrier lunaire (pour la date de début de période) et du calendrier solaire (la rupture quotidienne du jeûne dépendant du coucher du soleil). La datation lunaire fait que les dates du Ramadan se déplacent d’une année sur l’autre.

Autre particularité à prendre en compte : il n’y a pas une, mais plusieurs autorités habilitées à donner ces dates attendues par les deux milliards de musulmans que compte la planète. Mais la conquête spatiale bat son plein, et le nombre de personnes « hors-terre », tous types de localisation confondus, avoisinent les deux mille. La proportion de croyants qui du haut de l’espace cherchent La Mecque au moment de la prière oscille entre 15 et 20 %. la Chine, l’Inde, l’Indonésie et les pays arabes se révèlent de grands pourvoyeurs de fonds et de personnels hautement qualifiés pour la conquête du système solaire qui ne cesse de s’internationaliser.

La question de la direction de La Mecque a été résolue en la réduisant à la direction générale de la Terre. Reste la question du calendrier.

Or, il semblerait que ce qui n’a jamais été possible sur la Terre se réalise dans l’espace : indiquer une date unique, universelle, pour la période du Ramadan. l’Islam n’est pas un bloc mais est parcouru des courants : Sunnisme, chiisme, et d’autres minoritaires… Toutes ces variétés sont représentées dans les colonies humaines « hors-terre », se côtoient et travaillent ensemble.

Si des dates calendaires solaires sont officiellement décrétées pour les musulmans spationautes… Combien de temps cela prendra-t-il pour que les terriens les appliquent ? L’unité de l’Islam pourrait-il venir de l’Espace ?

Dernière minutes :

KalouchTech, compagnie algérienne d’ingénierie électronique annonce la commercialisation d’un compas mulsulman universel. Le dispositif indique, peu importe oû l’on se trouve dans le système solaire le direction de La Mecque, ou tout au moins de la terre, au delà de l’orbite lunaire. L’appareil ressemble à un médaillon que l’on peut porter autour du coup. Il ne lui faut que quelques secondes pour s’orienter une fois que son possesseur aie confirmé son actuelle localisation.

La direction indiquée est, au choix, plane (donc approximative) ou spatiale, au risque de se trouver avec une indication vers le plafond ou le sol. Le compas musulman universel est déjà disponible dans les boutiques en lignes, peut-être le trouvera-t-on un jour dans les astroports.

© Olivier Parent – prospective.lecomptoir2.pro

Comments are closed.