29/09/2058 : Supermarchés de la procréation

Olivier Parent Commentaires fermés sur 29/09/2058 : Supermarchés de la procréation

This post has already been read 1549 times!

Les techniques de procréation médicalement assistées ne manquent pas : de la fivette, avec ou sans location d’utérus, au don de sperme ou d’ovules en passant par toutes les variantes d’insémination artificielle, les futurs parents désirant une descendance n’ont que l’embarras du choix. De cet éventail on exclu bien sûr le clonage reproductif qui reste officiellement interdit sur l’ensemble de la planète.
Dans un proche avenir, sera proposé aux couples désirant avoir un enfant une nouvelle technique qui aura la particularité de préserver intégralement le lien de filiation entre les deux parents et leur enfant. En effet dans le cas d’une procréation avec don de gamètes, l’un des deux parents se trouvait privé de filiation génétique. Ce lien demeure une valeur importante pour nombre de familles.
Cette technique s’appelle la gamétogenèse artificielle. Elle consiste en la génération de gamètes, par voix de génie génétique, en utilisant les cellules souches du parent dont la fécondité est déficiente. Ainsi celui ou celle qui ne peut fournir de spermatozoïdes ou d’ovules se voit restituer dans son intégrité parentale. L’annonce de l’autorisation de l’utilisation de cette technique a également provoqué un frisson de satisfaction dans les milieux gays et lesbiens. En effet, ces couples, parmi lesquels on compte nombre de parents, ne pouvaient l’être que par voix d’adoption. Leur restait inaccessible le lien de parenté qui lie le couple hétérosexuel à son enfant.
Grâce à la gamétogenèse artificielle, les gamètes « manquants » dans un couple homosexuel pourront être générés : spermatozoïdes chez un couple lesbien, ovule chez un couple gay. « Cette annonce est un nouveau pas sur le chemin de l’égalité de droits entre individus qu’ils soient hétéro ou homosexuels. Nous nous félicitons de cette avancée décisive que nous offre la science. Reste, pour les couples gays, la problématique de la location d’utérus que refusent certains ! » déclare le porte-parole du Conseil Européen de Surveillance des droits des minorités sexuelles.
© Olivier Parent – prospective.lecomptoir2.pro

Comments are closed.