Création du 1er sanctuaire funéraire en réalité virtuelle du Pacifique | 30/04/2049 | L’Observatoire Océanien de Prospective

Philippe Lemonnier Commentaires fermés sur Création du 1er sanctuaire funéraire en réalité virtuelle du Pacifique | 30/04/2049 | L’Observatoire Océanien de Prospective
Création du 1er sanctuaire funéraire en réalité virtuelle du Pacifique | 30/04/2049 | L’Observatoire Océanien de Prospective

This post has already been read 319 times!

En illustration : un des anciens cimetières des Kiribati avant leur engloutissement.

 

 


Depuis les premières migrations de population des îles Kiribati et de Tuvalu (en majorité) et leur installation sur les nouveaux territoires pour réfugiés climatiques de Fiji et de Papouasie Nouvelle-Guinée, les associations de protection de ces réfugiés se sont battues pour la reconnaissance de leurs droits et notamment la perpétuation de leurs traditions.

Dans l’évolution de ce combat, la date d’aujourd’hui pourra être marquée d’une pierre blanche pour ces associations qui ont enfin pu assister à la signature de l’accord régional visant à la pose de la première pierre du futur Funérarium en réalité virtuelle du Pacifique.

Etabli sur la base d’une plateforme désormais habituelle de reconstitution de sites historiques ancestraux, ce funérarium reconstituera avec minutie les cimetières désormais enfouis dans le bleu du Pacifique et constituera un lieu de recueillement pour ces populations qui n’ont désormais plus accès aux sites où reposent leurs ancêtres.

Cet évènement marque un vrai soulagement pour les populations réfugiées qui avaient eu l’occasion de protester à de nombreuses reprises quant à leur situation et au manque criant de repères sociaux et traditionnels depuis leur départ.

Ce monument aura l’avantage de ne pas occuper trop d’espace foncier dans un contexte où la terre devient un élément fortement convoité dans la région.

Bien évidemment de nombreuses voix se font entendre quant à l’absence de lien réel entre les populations et leurs lieux funéraires désormais engloutis. Il convient de rappeler que cette option a été retenue en lieu et place d’une solution technique plus encombrante et plus coûteuse : le transport des populations par bateau, tous les ans, pour retourner sur les emplacements de leurs îles immergées pour réaliser des cérémonies commémoratives.

Si cette option reste bien sûr ouverte aux initiatives individuelles, elle reste difficile compte tenu de l’absence de statut reconnue à ces anciennes terres désormais immergée, statut toujours en discussion au sein des Nations Unies.

Dans l’attente, chaque communauté disposera d’un droit d’accès à ce funérarium virtuel et le contenu virtuel sera affiné en accord avec les communautés concernées.


L’Observatoire Océanien de Prospective — 2OP — est une plateforme qui a pour objectif de réfléchir aux Futurs de l’Océanie au travers d’articles envisageant les futurs possibles de cette région.

Au travers de potentielles futures actualités, l’Observatoire Océanien de Prospective cherche à aider les organisations et individus résidant en Océanie à développer une approche d’anticipation et de prospective dynamique pour trouver aujourd’hui les solutions aux challenges de demain.

Comments are closed.