Carte 5.1 : Petite distraction musical en ce contexte anxiogène

Neslihan Altun 1

This post has already been read 1071 times!

Vous avez donc deux options :

  • Soit vous pensez comme moi et comme de nombreux auteurs adeptes du spleen que la tristesse a une douceur enveloppante et réconfortante, comme souligné dans les Évangiles, « Le chagrin vaut mieux que le rire, car la tristesse a une influence de raffinement sur nous. » Ecclésiaste 7:3.

Dans ce cas-là, je vous ai préparé cette playlist, https://www.youtube.com/playlist?list=PLdwECY3CWyZydrvojRUvQQrETfxVTi3Sz qui, je l’espère vous apaisera dans des moments de tensions.

 

  • Soit vous préférez voir le verre à moitié rempli et vous vous dites qu’il faut profiter de ce moment de répit pour redécouvrir le goût des belles choses et comme l’a si bien exprimé Baudelaire: « Pour ne pas sentir l’horrible fardeau du Temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve. Mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous. »

Dans ce cas là je vous ai préparé une playlist plus joyeuse et plus légère, qui se veut une bouffée d’air frais avant de pouvoir profiter de ce ciel parisien plus bleu que jamais  https://www.youtube.com/playlist?list=PLdwECY3CWyZwuUUl35ZaIXpZqGLYXvA5Z

 

Les couvertures des deux playlists sont des marines que j’affectionne particulièrement, la première est signée Aïvazovsky, Entre les Vagues (Between the waves)  et reflète bien le Romantisme du XIXe siècle, avec une nature déchaînée qui nous renvoie à notre simple condition humaine. Tandis que la seconde sort de l’objectif du photographe américain Max Wanger, Waves no 1 et dégage une atmosphère paisible.

 

 

SUR LA PISTE DE LA RAISON :
CARTE SUIVANTE

 

REVENIR AU DEBUT DU JEU :
CARTE 1

 

 

 

One Comment »