Un futur post-COVID-19: quand la mode s’est emparée de la pandémie | 08/04/2040

Philippe Lemonnier Commentaires fermés sur Un futur post-COVID-19: quand la mode s’est emparée de la pandémie | 08/04/2040
Un futur post-COVID-19: quand la mode s’est emparée de la pandémie | 08/04/2040

This post has already been read 292 times!

On le sait la mode est le reflet des tendances sociales et cultures de nos sociétés. Elles sont fortement imprégnés des évènements marqueurs de l’histoire et surfe sur la vague du changement au gré des courants.

Et cette année, la fashion week ne va pas déroger à la règle!

La pandémie de Coronavirus qui a eu lieu en 2020, et les conséquences importantes qu’elle a eu, a eu ses retombées sur le monde de la création haute-couture.

Sur les podiums on peu aujourd’hui noter la montée en puissance de la visière faciale et du masque esthétique. Elément du quotidien de nombreuses communautés en Asie depuis des décennies, le masque facial a mis énormément de temps à se développer dans les autres continents.

A l’issue de la pandémie, bien logiquement, il était devenu assez commun de voir des gens malades en Europe, en Amérique, en Afrique ou en Océanie, porter des masques chirurgicaux. Le geste étant devenu plus courant et naturel, chacun ayant désormais la mémoire de la transmission de ce virus qui immobilisa la planète entière pendant des mois.

Mais sans que cela ne se diffuse au point de devenir un accessoire de mode comme en Asie. Et clairement pas le cas pour les visières, pendant encore longtemps réservées aux travailleurs.

Comme bien souvent, la tendance est née dans les mouvements alternatifs ou les quartiers dits “populaires” où certains jeunes ont recyclé les nombreuses visières trouvées dans les placards de leurs parents qui avaient vécu l’épidémie.

Tendance limitée et souvent moquée au démarrage, après plusieurs années et une apparition dans de multiples endroits de par le monde, les créateurs ont saisi la tendance et s’en sont emparé en ajoutant leur touche personnelle. Pour au final en équiper les modèles défilant sur les podiums des grandes marques!

Comme le pantalon en son temps, porté par les femmes après leur participation à l’effort de guerre (en bleus de travail) à l’issue des guerres mondiales, célébrant ainsi le succès des suffragrettes, la visière vient elle nous rappeler de quelle façon, à coup de bricolage et d’imprimantes à domicile, l’humanité à su s’organiser pour lutter contre une menace dont elle avait perdu la mémoire.

L’histoire marque nos générations, nos mentalités et nos modes de vie et son influence est décelable dans les plus petits détails de nos ornements et apparaux, poursuivant ainsi son travail pédagogique, nous rappelant les traumatismes du passé pour nous éviter de les oublier… trop tôt.


L’Observatoire Océanien de Prospective — 2OP — est une plateforme qui a pour objectif de réfléchir aux Futurs de l’Océanie au travers d’articles envisageant les futurs possibles de cette région.

Au travers de potentielles futures actualités, l’Observatoire Océanien de Prospective cherche à aider les organisations et individus résidant en Océanie à développer une approche d’anticipation et de prospective dynamique pour trouver aujourd’hui les solutions aux challenges de demain.

Comments are closed.